Vous pouvez, en cas de difficultés de la société financée, réaliser une moins-value, voire perdre la totalité de votre investissement si la société venait à faire faillite.

Risque d’illiquidité :

En cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas convertir aisément vos actions en liquidités.

Risques opérationnels :

L’investissement dans cette entreprise comporte des risques opérationnels spécifiques.

WeShareBonds a notamment identifié les risques suivants :

Le rang détermine l'ordre de priorité des créanciers pour se faire rembourser leurs créances, ainsi le rang "Senior" est prioritaire par rapport aux autres rangs, et notamment au plus faible, "Junior".

Avant d'investir dans des obligations émises par une entreprise, vous devez connaître le rang de cette nouvelle dette vis-à-vis des autres dettes de l'entreprise. C'est important en cas de difficultés de l'entreprise.

Pour plus de détails, vous pouvez également vous rendre sur la page Rangs de Subordination Des Obligations, dédiée à ce sujet.

Les modalités d'application dépendent de votre situation.

Résident fiscal français :

Si vous êtes une personne physique, ou une personne morale soumise à l'IR, vos revenus issus de cet investissement (les coupons) seront imposés au titre de l'impôt sur le revenu. Un prélèvement forfaitaire de 30% (dit "flat tax") sera effectué sur ces revenus, comprenant une retenue de 17,2% au titre des prélèvements sociaux et un prélèvement forfaitaire libératoire de 12,8%.

Si vous êtes une personne morale soumise à l'IS, vos revenus de placement financier ne subissent pas de prélèvements à la source. En revanche, ces revenus entrent dans la base de calcul de l'impôt sur les bénéfices des sociétés, dont le taux normal est fixé à 33,1/3% et le taux réduit à 15%.

Résident fiscal étranger :

Si vous êtes un résident fiscal étranger, le droit interne français ne prévoit plus de retenue à la source sur les produits de placement à revenu fixe et s'impose au droit conventionnel. Il vous appartient de déclarer les revenus de placement financier aux autorités fiscales de votre pays de résidence.

Pour plus de détails sur la fiscalité applicable aux investissement en minibons, vous pouvez consulter notre page d'aide sur ce sujet. »

WeShareBonds facture à l'entreprise 1800€ TTC + 4.8% TTC du montant levé, puis 1,2% TTC par an du capital restant dû à chaque date anniversaire de l'opération.

En tant qu'investisseur, vous êtes en droit de considérer que le montant levé tient compte de ces frais.

Le taux d’intérêt affiché ne constitue pas un taux minimum garanti, mais un taux d'intérêt brut. C'est-à-dire que compte tenu des risques inhérents à l'investissement dans des sociétés (PME) non cotées, vous êtes en droit de considérer ce taux comme non garanti en cas de défaillance de l'entreprise. Par ailleurs, il s’agit d’un taux d’intérêt brut qui ne prend pas en compte la fiscalité applicable.

Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Gojia Invest
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Gojia Invest

LM Aménagement

BTP
BEYCHAC ET CAILLAU
a
b
c
D
e
S'inscrire pour voir les détails du taux d'intérêt et de la maturité du projet
Risques : perte en capital, illiquidité, risques opérationnels
Rang de la dette : subordonnée à une dette bancaire
Fiscalité : revenus de placement financier
Frais émetteur : 5,34% TTC du montant levé + 1,2% TTC/an
Frais investisseur : aucun
Projet financé

Gojia Invest emprunte 330.000€ sur la plateforme WeShareBonds

Le projet consiste en la reprise de la société LM Aménagement et accessoirement la société FL Services par Monsieur Mathieu Gogin et son épouse via la holding de reprise Gojia Invest créée pour l’occasion. Gojia Invest est la société émettrice du prêt obligataire présenté ci-dessous.

LM Aménagement a été fondée en 2008 par Mickaël Landry à Bordeaux. C’est une société spécialisée dans la plâtrerie et la pose de plaques de plâtre isolante.

LMA adresse principalement le marché du logement neuf de la ville de Bordeaux et des communes voisines en allant jusqu’à Arcachon. Elle a pour principaux clients des promoteurs immobiliers régionaux et nationaux tels que Nexity, Bouygues, Kaufman & Broad… Ils s’avèrent satisfaits des services de LMA et tendent à lui proposer des chantiers chaque année. 

Mickaël Landry et son associé Christophe Moreau souhaitent céder LMA ainsi que FL Services, société de finition de travaux de plâtrerie. Mathieu Gogin était un fournisseur de LMA et a donc une bonne connaissance de la société. Il souhaite reprendre les deux sociétés en raison de sa forte expertise métier et de sa bonne connaissance des acteurs du marché local.

Mathieu Gogin a travaillé pendant dix ans pour Litt Diffusion, un négociant de matériaux d’isolation pour la construction, sur différents postes (vente, achat, chef de produits, responsable d’agence). Il a ensuite fondé une entreprise de négoce de fournitures de plaques de plâtre. Cette société a été liquidée en 2018*. Il a approché M. Landry dans le cadre de la reprise de LMA.  

Le prix de vente de LMA a été fixé à 1.1M€. Mathieu Gogin souhaite également acquérir FLS, dont l’activité est complémentaire à celle LMA, pour un montant de 120k€.

Mathieu Gogin apporte 100k€ à la holding d’acquisition Gojia Invest, et une banque prête 700K€ aux côtés de Wesharebonds.

En agrégé, LMA et FLS ont réalisé un chiffre d’affaires agrégé de 5,25M€ en 2018 pour un EBITDA normatif* de 330k€, soit une marge de 6,3%.

Le Groupe** post-opération envisage de réaliser, dans une optique conservatrice, un chiffre d’affaires agrégé de 5,25M€ en 2019 pour un EBITDA de 330k€***, soit une marge de 6,3%.

Mathieu Gogin sollicite la communauté de prêteurs de WeShareBonds pour un financement de 330k€ dans le cadre du rachat de 100% des parts de LM Aménagement et FL Services. L'emprunt WeShareBonds est au taux de 7% amortissable sur une durée de 60 mois. L'emprunt est garanti par une caution solidaire du dirigeant pour un montant de 167k€

* EBITDA qui prend en compte les coûts des cédants et des repreneurs

** Le Groupe est constitué de Gojia Invest, FLS et LMA.

*** L’EBITDA du Groupe prend en compte les frais de la holding ainsi que le recrutement de 5 intérimaires.


Entreprise

L'activité

LMA opère en sous-traitance de promoteurs immobiliers. Elle est spécialisée dans l’isolation des logements neufs et réalise quelques chantiers de rénovation. A date, elle a réalisé plus de 4000 chantiers en Gironde et Charente. Elle installe :

  • Des cloisons séparatives qui scindent les différents logements ;
  • Des cloisons de distributions (voir schéma) qui séparent les pièces ;
  • Des cloisons de doublage en plâtre qui renforcent le caractère isolant des murs ;
  • Des plafonds démontables qui permettent de masquer un plafond abîmé et d’incruster un éclairage ;

Ces différents dispositifs renforcent l’isolation thermique et acoustique des logements.

Image title


Cette partie est mise à jour par notre équipe crédit une fois l'entreprise financée, et ce durant toute la durée du prêt. Notre équipe y reporte notamment l'analyse annuelle des comptes de l'entreprise, et y inscrit toute activité ou évènement de crédit important.

Reporting

Il n'y a pas d'actualités pour le moment sur le projet.