Comprendre les risques liés au financement participatif

L’investissement dans des titres financiers émis par des sociétés non cotées présente des risques spécifiques, qu’il convient de comprendre et d’anticiper avant d’investir. Ces risques s’appliquent au financement participatif, crowdlending et crowdfunding. Ils s’appliquent sur WeShareBonds.

credit participatif, investir dans des projets, crowdfunding investissement, financement participatif entreprise, crédit participatif, investir financement participatif, investir dans le financement participatif, financement participatif en capital, crowdfunding retour sur investissement, crowdfunding investissement en capital, credit participatif, financement participatif avec retour financier, investissement participatif entreprise, crowdfunding investissement, investir dans entreprise, investisseur entreprise difficulté, financement participatif entreprise, investir dans des entreprises, perte portefeuille démarche, financement participatif d entreprise, investir sans risque, investir sans risques, le financement de l investissement, plateformes de financement participatif, investir dans une entreprise,actionnariat participatif, amf crowdfunding, credit investissement, credit participatif, financement participatif avec retour financier, investir dans des projets, investissement participatif entreprise, investisseur entreprise difficulté, le financement de l investissement, les risques, plateforme d investissement en ligne, risque d investissement, risque obligation, risques pme

Crédit

En financement participatif, les plateformes françaises proposent des crédits aux PME et TPE sous forme d'obligations simples, de contrats de prêt, ou de bons de caisse.

Capital

L'investissement en capital prend la forme en France, via le financement participatif, d'actions ordinaires, souscrites lors d'augmentations de capital présentées en ligne.


Avant tout investissement sur WeShareBonds, et sur toute plateforme de crédit participatif et/ou d'investissement participatif (crowdlending, crowdfunding, etc.) et plus généralement avant tout investissement dans une société non cotée, il est nécessaire de s’informer sur les risques associés. De manière générale, vous pouvez considérer les risques suivants comme inhérents aux investissements dans des sociétés non cotés, ce qui est le cas du financement participatif en capital ou en obligations :

  • Risque de perte totale ou partielle du capital investi ;
  • Risque d’illiquidité des titres détenus.

A noter également que le retour sur investissement dépend de la réussite des projets financés, c’est-à-dire qu’il existe toujours un risque que le projet pour lequel l’entreprise demande un financement n’aboutisse pas aux résultats escomptés, et que l’entreprise se retrouve alors en difficulté.


Contrètement, quels sont les risques liés au financement participatif ?


Risque de défaut de paiement et de défaillance

Il s’agit du risque de non paiment d’une somme due par l’émetteur (la PME) à une échéance donnée, c’est-à-dire le non paiment d’un coupon et/ou le non remboursement du capital dû à cette échéance.

Ce risque peut prendre différentes proportions, en fonction de la situation de l’entreprise. Dans les cas les plus simples il peut s’agir d’une simple erreur d’alimentation du compte sur lequel WeShareBonds prélève les sommes dues à chaque échéance, ce qui se régularise en quelques jours. Dans les cas les plus graves, l’entreprise peut éprouver des difficultés financières importantes, et se retrouver dans l’incapacité d’honorer tout ou partie de ses dettes.

Il est essentiel de considérer le risque associé aux produits financiers proposés en crédit participatif, et notamment le couple risque/rendement. Il vous appartient de sélectionner un ou des acteur(s) sérieux effectuant les diligences requises pour ce type de produits, vous communiquant les informations sur l'émetteur, et qui a prévu les moyens nécessaires et suffisants pour représenter et défendre vos intérêts auprès de l'émetteur (la PME) en cas de défaut de paiement et/ou de défaillance.

Conséquences : vous pouvez, en cas de défaut de paiement et/ou de défaillance de l'émetteur (la PME), obtenir un rendement moins élevé qu’escompté, voire perdre tout ou partie de votre investissement. A noter que l’impact potentiel du risque de défaut est plus élevé dans le cas de financements in-fine, le capital de l’emprunt étant remboursé à l'échéance.

Risque d’illiquidité

Les PME financées sur WeShareBonds, et plus généralement les sociétés financées via le crédit participatif, sont en majorité des sociétés non cotées. Il n’existe pas à ce jour de marché secondaire structuré permettant d'assurer la liquidité de ses titres, c'est-à-dire de les revendre à un tiers ; Ainsi, investir dans le financement participatif présente à ce titre un risque élevé d’illiquidité.

Concrètement cela signifie que si vous souhaitez céder un titre (action, obligation) ou une créance (prêt, bon de caisse) d'une société non cotée, c’est-à-dire les revendre à un tiers en échange d’une contrepartie financière, vous n’avez pas à ce jour de marché secondaire qui vous permette de le faire aisément, et dans un cadre règlementaire adéquat. La seule option à ce jour est de notifier la plateforme de votre souhait de céder vos titres de gré à gré, ou à un tiers de votre connaissance.

Conséquences : en cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas assurer aisément la liquidité de vos investissements.

Risques opérationnels

Chaque société financée présente des risques spécifiques, propres à son marché, à son activité, à son business model, à sa gestion, à son management, etc. Afin de mieux apréhender ces risques opérationnels, nous vous invitons à prendre connaissance de l’analyse réalisée pour chaque PME présentée sur WeShareBonds.

Une attention particulière doit être portée à la matrice des risques située dans l’onglet “Opération” de chaque projet WeShareBonds ; cette matrice a été conçue afin de vous alerter sur les principaux risques inhérents à chaque projet présenté. Nous vous invitons par ailleurs à exiger le même niveau de diligence et d’information sur toutes les plateformes de financement participatif (crowlending et crowdfunding), et notamment la communication du Document d’Information Règlementaire Synthétique (DIRS, AMF 2014-12) complété selon le format défini par l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document est obligatoire pour les plateformes agrées CIP , et fortement recommandé pour les plateformes disposant du statut IFP.

Conséquences : les risques opérationnels propres à chaque entreprise financée, s’ils se matérialisent, peuvent entraîner des difficultés pour la société. Dans les cas les plus graves, ces difficultés peuvent conduire à la perte partielle ou totale du capital investi.


S'informer également sur les risques liés aux produits de type actions

Risque de perte en capital

La valeur de référence de votre investissement en capital est liée à la valorisation de la société émettrice présentée sur la plateforme de financement participatif sur laquelle vous avez ou vous souhaitez souscrire, et correspond à la valeur des actions au moment de votre souscription. Cette valorisation est établie en accord avec la société et la plateforme de financement participatif présentant l’opération, à partir des données communiquées par l’entreprise, historiques et prévisionnelles, préalablement à sa mise en ligne.

Cette valorisation va évoluer dans le temps : si la société performe et prend de la valeur, alors votre investissement suit la même logique et vous pouvez raisonnablement espérer percevoir une plus-value à la vente de vos titres. Cependant, avant d’investir dans une société non cotée présentée sur une plateforme de financement participatif, vous devez être conscient que si au contraire le développement de la société est défavorable, vous risquez alors de perdre tout ou partie de votre investissement. Vous réaliserez alors une moins-value.

Conséquences : vous pouvez, en cas de difficultés de la société financée, réaliser une moins-value, voire perdre la totalité de votre investissement si la société venait à faire faillite.

Risque d’illiquidité

Les PME financées sur WeShareBonds, et plus généralement les sociétés financées via le financement participatif, sont en majorité des sociétés non cotées. Il n’existe pas à ce jour de marché secondaire structuré permettant d'assurer la liquidité de ses titres, c'est-à-dire de les revendre à un tiers ; les actions souscrites via le financement participatif présentent à ce titre un risque d’illiquidité.

Concrètement cela veut dire que si vous souhaitez, pour une raison personnelle, exercer la liquidité de vos titres en dehors de toute sortie collective liée à la vente d’une partie ou de l’ensemble de la société (à un industriel par exemple), vous n’avez pas à ce jour de marché qui vous permette de le faire aisément, et dans un cadre règlementaire adéquat. La seule option à ce jour est de notifier la plateforme de votre souhait de céder vos titres de gré à gré, ou à un tiers de votre connaissance.

Par ailleurs le pacte d’actionnaires, auquel vous adhérez lors de votre souscription, ou simplement les statuts de la société, inclut des clauses pouvant limiter ou contraindre la cession de vos titres. Il est donc préférable que vous ou vos conseillers preniez connaissance de ces clauses avant de souscrire à un projet de type equity (actions) sur une plateforme de financement participatif.

Conséquences : en cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas assurer aisément la liquidité de vos investissements.

Risques opérationnels

Chaque société financée présente des risques spécifiques, propres à son marché, à son activité, à son business model, à sa gestion, à son management, etc. Afin de mieux apréhender ces risques opérationnels, nous vous invitons à prendre connaissance de l’analyse réalisée pour chaque PME présentée sur WeShareBonds.

Une attention particulière doit être portée à la matrice des risques située dans l’onglet “Opération” de chaque projet WeShareBonds ; cette matrice a été conçue afin de vous alerter sur les principaux risques inhérents à chaque projet présenté. Nous vous invitons par ailleurs à exiger le même niveau de diligence et d’information sur toutes les plateformes de financement participatif (crowlending et crowdfunding), et notamment la communication du Document d’Information Règlementaire Synthétique (DIRS, AMF 2014-12) complété selon le format défini par l’Autorité des Marchés Financiers. Ce document est obligatoire pour les plateformes agrées CIP , et fortement recommandé pour les plateformes disposant du statut IFP.

Conséquences : les risques opérationnels propres à chaque entreprise financée, s’ils se matérialisent, peuvent entraîner des difficultés pour la société. Dans les cas les plus graves, ces difficultés peuvent conduire à la perte partielle ou totale du capital investi.


S'informer également sur les risques liés aux produits de type crédit (obligations, prêts, bons de caisse)

Notre équipe est composée de profesionnels de l'investissement

Notre équipe, spécialisée dans les PME, rassemble les compétences et l'expertise que vous êtes en droit d'attendre de tout professionnel de l'investissement.


Découvrez notre équipe
credit participatif, investir dans des projets, crowdfunding investissement, financement participatif entreprise, crédit participatif, investir financement participatif, investir dans le financement participatif, financement participatif en capital, crowdfunding retour sur investissement, crowdfunding investissement en capital, credit participatif, financement participatif avec retour financier, investissement participatif entreprise, crowdfunding investissement, investir dans entreprise, investisseur entreprise difficulté, financement participatif entreprise, investir dans des entreprises, perte portefeuille démarche, financement participatif d entreprise, investir sans risque, investir sans risques, le financement de l investissement, plateformes de financement participatif, investir dans une entreprise,actionnariat participatif, amf crowdfunding, credit investissement, credit participatif, financement participatif avec retour financier, investir dans des projets, investissement participatif entreprise, investisseur entreprise difficulté, le financement de l investissement, les risques, plateforme d investissement en ligne, risque d investissement, risque obligation, risques pme

Une question ?
Contactez-nous

Investir sans intermédiaire ne veut pas dire investir seul.
L'équipe de WeShareBonds est à votre service, et répond à toutes vos questions.

Nous contacter

Une info ? Découvrez
le centre d'aide

Analyser une PME, compléter son profil investisseur, optimiser son portefeuille, gérer le risque... Retrouvez tous les sujets qui vous concernent au sein du centre d'aide.

Consultez le centre d'aide
12

PME françaises financées

2 947

Investisseurs et Entrepreneurs

2 851 150 €

Montant investi dans l'économie