Risques de perte partielle ou totale en capital

Vous pouvez, en cas de difficultés de la société financée, réaliser une moins-value, voire perdre la totalité de votre investissement si la société venait à faire faillite.

Risque d’illiquidité :

En cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas convertir aisément vos actions en liquidités.

Risques opérationnels :

L’investissement dans cette entreprise comporte des risques opérationnels spécifiques.

WeShareBonds a notamment identifié les risques suivants :

  • Risque lié au nouveau modèle
  • Risque lié à la rentabilité
  • Risque lié à l'endettement
Rang de la dette

Le rang détermine l'ordre de priorité des créanciers pour se faire rembourser leurs créances, ainsi le rang "Senior" est prioritaire par rapport aux autres rangs, et notamment au plus faible, "Junior".

Avant d'investir dans des obligations émises par une entreprise, vous devez connaître le rang de cette nouvelle dette vis-à-vis des autres dettes de l'entreprise. C'est important en cas de difficultés de l'entreprise.

Pour plus de détails, vous pouvez également vous rendre sur la page Rangs de Subordination Des Obligations, dédiée à ce sujet.

Fiscalité applicable à votre investissement

Les modalités d'application dépendent de votre situation.

Résident fiscal français :

Si vous êtes une personne physique, ou une personne morale soumise à l'IR, vos revenus issus de cet investissement (les coupons) seront imposés au titre du barème progressif de l'impôt sur le revenu. Un prélèvement forfaitaire de 24% sera effectué sur ces revenus (le solde étant calculé au moment de votre déclaration de revenus), ainsi qu'une retenue de 15,5% au titre des prélèvements sociaux.

Si vous êtes une personne morale soumise à l'IS, vos revenus de placement financier ne subissent pas de prélèvements à la source. En revanche, ces revenus entrent dans la base de calcul de l'impôt sur les bénéfices des sociétés, dont le taux normal est fixé à 33,1/3% et le taux réduit à 15%.

Résident fiscal étranger :

Si vous êtes un résident fiscal étranger, le droit interne français ne prévoit plus de retenue à la source sur les produits de placement à revenu fixe et s'impose au droit conventionnel. Il vous appartient de déclarer les revenus de placement financier aux autorités fiscales de votre pays de résidence.

Pour plus de détails sur la fiscalité applicable aux investissement en obligations, vous pouvez consulter notre page d'aide sur ce sujet.

Frais supportés par l'entreprise

WeShareBonds facture à l'entreprise 1800€ TTC + 4,8% TTC du montant levé, puis 1,2% TTC par an du capital restant dû à chaque date anniversaire de l'opération.

En tant qu'investisseur, vous êtes en droit de considérer que le montant levé par Metalliance tient compte de ces frais.

Taux d’intérêt brut

Le taux d’intérêt affiché ne constitue pas un taux minimum garanti, mais un taux d'intérêt brut. C'est-à-dire que compte tenu des risques inhérents à l'investissement dans des sociétés (PME) non cotées, vous êtes en droit de considérer ce taux comme non garanti en cas de défaillance de l'entreprise. Par ailleurs, il s’agit d’un taux d’intérêt brut qui ne prend pas en compte la fiscalité applicable.

Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Metalliance
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Metalliance

Metalliance

Industrie
Saint-Vallier
a
b
C
d
e
S'inscrire pour voir les détails du taux d'intérêt et de la maturité du projet
Risques : perte en capital, illiquidité, risques opérationnels
Rang de la dette : subordonnée à une dette bancaire
Fiscalité : revenus de placement financier
Frais émetteur : 5,23% TTC du montant levé +1,2% TTC/an
Frais investisseur : aucun
Projet en clôture

Metalliance, PME industrielle, emprunte 500.000€ sur WeShareBonds

Fondée en 2000 de l’alliance entre l’entreprise familiale presque centenaire de mécano-soudure Cothenet et celle d’équipements pour la sidérurgie, les mines et carrières NOFEM, Metalliance est une PME industrielle de Saône-et-Loire spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation d’engins motorisés pour la réalisation d’infrastructures, notamment tunnels et pose de voies ferrées.

Les clients sont principalement des majors du TP qui réalisent ce type d’infrastructures.

Metalliance fournit une large gamme d’engins motorisés en complément de l’activité des tunneliers. Plus globalement, elle développe ses engins pour différentes activités : travaux routiers, travaux souterrains, travaux ferroviaires et réalise également des équipements industriels, des constructions soudées, des équipements pour parcs d’attraction et des matériels vibrants. A cela viennent s’ajouter des services tels que le service après-vente et la maintenance.

L’entreprise a gagné de nombreux projets internationaux : un de ses projets phare est la participation aux travaux de l’autoroute de Seattle : le deuxième plus gros tunnel du monde, avec un diamètre de 17,50 mètres. Elle a également été retenue pour les projets du métro du Qatar 2022, Lima au Pérou, Quito en Equateur et Sydney.

Par ailleurs, Metalliance dispose de son propre bureau d’étude qui maîtrise une large partie de la conception des produits. D’importants développements viennent d’arriver à terme, ajoutant à l’offre de Metalliance un train sur pneus à fonctionnement purement électrique, exclusif au niveau mondial. Un tel produit correspond à la fois à un besoin de protection sanitaire des employés travaillant en milieu confiné et très exposés à la pollution des machines, ainsi qu’aux nécessités environnementales et à un objectif économique. Ce développement conséquent de R&D a débuté en 2014, en partenariat avec le CEA* (filiale énergie renouvelable), que l’on retrouve comptablement en production immobilisée.

Metalliance a réalisé un chiffre d’affaires de 23,4M€ en 2016 (clôture au 31/12/2016), et 1.169k€ d’EBITDA, soit une marge EBITDA/CA de 5%.

Metalliance prévoit de réaliser un chiffre d’affaires de 23,5M€ en 2017 (clôture au 31/12/2017) et 1.212k€ d’EBITDA, soit une marge EBITDA/CA de 5%.

Metalliance dispose d’un carnet de commandes fermes pour 2018, de l'ordre de 90% du budget.

Metalliance souhaite emprunter 500.000 euros sur la plateforme de financement participatif WeShareBonds pour financer sa croissance. Il s’agit d’un emprunt amortissable sur 4 ans.

*Commissariat à l’énergie atomique et aux énergies alternatives


Entreprise

L'activité

L’activité de Metalliance s’inscrit dans le secteur de l’industrie. Elle travaille en collaboration avec les entreprises dites de tunneliers.

Ainsi, le chiffre d’affaires de Metalliance se décompose comme suit :

Image title

Nous observons que le cœur d’activité de Metalliance est la conception, fabrication et vente de machines pour travaux souterrains. Ces engins vont venir offrir un support logistique aux tunneliers en acheminant matériaux ou hommes et en effectuant des travaux annexes (perçage de galeries dans la paroi, excavation).

Les tunneliers ou TBM (Tunnel Boring Machine) sont de véritables usines souterraines destinées à créer des tunnels en effectuant plusieurs opérations successives : abattage du terrain ; évacuation des déblais par différents moyens (bande transporteuse), et mise en place du soutènement par des voussoirs en béton.

Image title

Les tunneliers avancent en continu durant toute la durée des travaux. Il est donc primordial que le support (livraison des voussoirs par exemple) suive le rythme de la machine (tunnelier). Les nouvelles techniques de guidage par informatique ainsi que les avancées technologiques actuelles (les diamètres des tunneliers peuvent atteindre jusqu’à 17,8 mètres de diamètre) permettent une vitesse de creusement en moyenne de 30 mètres par jour ; soit en moyenne 0,75km/mois.

De plus les tunneliers sont conçus de telle sorte à ce que les activités en surface puissent continuer : pas de tremblements des sols ou autres effets indésirés.

Une partie de l’activité de Metalliance est donc très liée à cette industrie (70% du chiffre d’affaires en 2016).

Pour les commandes d’engins motorisés liés aux souterrains, les plus complexes, le découpage du temps se fait ainsi :

Image title

Typiquement, lors d’un contrat, le client va commander un seul véhicule au début car les galeries de tunnels ne sont pas encore développées. Avec peu d’endroits où aller, le besoin en véhicule est logiquement faible. Plus le réseau va s’agrandir, plus le besoin en véhicules pour couvrir ce réseau va augmenter, plus Metalliance pourra lancer ses productions et livrer le client en engins motorisés.

L’activité « Equipements pour parcs de loisirs » correspond notamment à la fabrication de nacelles pour ballons captifs.

Image title

La sous-traitance, la sidérurgie et l’usinage sont des activités héritées du passé de Metalliance. En effet, au moment de la crise de 2007 Metalliance réalisait une grande partie de son activité en France sur ces métiers, soit du traitement et du travail sur pièces variées, afin de les modifier voir les créer, selon le besoin du client. Nous pouvons donc observer ce changement sur l’évolution de la répartition France/Export du chiffre d’affaires :

Image title



Cette partie est mise à jour par notre équipe crédit une fois l'entreprise financée, et ce durant toute la durée du prêt. Notre équipe y reporte notamment l'analyse annuelle des comptes de l'entreprise, et y inscrit toute activité ou évènement de crédit important.

Reporting