Vous pouvez, en cas de difficultés de la société financée, réaliser une moins-value, voire perdre la totalité de votre investissement si la société venait à faire faillite.

Risque d’illiquidité :

En cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas convertir aisément vos actions en liquidités.

Risques opérationnels :

L’investissement dans cette entreprise comporte des risques opérationnels spécifiques.

WeShareBonds a notamment identifié les risques suivants :

  • Intuitu Personae du dirigeant

Le rang détermine l'ordre de priorité des créanciers pour se faire rembourser leurs créances, ainsi le rang "Senior" est prioritaire par rapport aux autres rangs, et notamment au plus faible, "Junior".

Avant d'investir dans des obligations émises par une entreprise, vous devez connaître le rang de cette nouvelle dette vis-à-vis des autres dettes de l'entreprise. C'est important en cas de difficultés de l'entreprise.

Pour plus de détails, vous pouvez également vous rendre sur la page Rangs de Subordination Des Obligations, dédiée à ce sujet.

Les modalités d'application dépendent de votre situation.

Résident fiscal français :

Si vous êtes une personne physique, ou une personne morale soumise à l'IR, vos revenus issus de cet investissement (les coupons) seront imposés au titre de l'impôt sur le revenu. Un prélèvement forfaitaire de 30% (dit "flat tax") sera effectué sur ces revenus, comprenant une retenue de 17,2% au titre des prélèvements sociaux et un prélèvement forfaitaire libératoire de 12,8%.

Si vous êtes une personne morale soumise à l'IS, vos revenus de placement financier ne subissent pas de prélèvements à la source. En revanche, ces revenus entrent dans la base de calcul de l'impôt sur les bénéfices des sociétés, dont le taux normal est fixé à 33,1/3% et le taux réduit à 15%.

Résident fiscal étranger :

Si vous êtes un résident fiscal étranger, le droit interne français ne prévoit plus de retenue à la source sur les produits de placement à revenu fixe et s'impose au droit conventionnel. Il vous appartient de déclarer les revenus de placement financier aux autorités fiscales de votre pays de résidence.

Pour plus de détails sur la fiscalité applicable aux investissement en obligations, vous pouvez consulter notre page d'aide sur ce sujet. »


WeShareBonds facture à l'entreprise 1800€ + 5% TTC du montant levé.

En tant qu'investisseur, vous êtes en droit de considérer que le montant levé tient compte de ces frais.

Le taux d’intérêt affiché ne constitue pas un taux minimum garanti, mais un taux d'intérêt brut. C'est-à-dire que compte tenu des risques inhérents à l'investissement dans des sociétés (PME) non cotées, vous êtes en droit de considérer ce taux comme non garanti en cas de défaillance de l'entreprise. Par ailleurs, il s’agit d’un taux d’intérêt brut qui ne prend pas en compte la fiscalité applicable.

Note Creditsafe

Vous devez être inscrit pour accéder à cette information.

Cotation Banque de France

Vous devez être inscrit pour accéder à cette information.
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Alma
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france Alma

Alma - Court terme #3

Services aux entreprises (BtoB)
Neuilly-Sur-Seine
a
B
c
d
e
S'inscrire pour voir les détails du taux d'intérêt et de la maturité du projet
Risques : perte en capital, illiquidité, risques opérationnels
Rang de la dette : pari passu
Fiscalité : revenus de placement financier
Frais émetteur : 5% TTC du montant levé
Frais investisseur : aucun
Projet financé
Projet financé

ALMA, spécialiste du paiement en plusieurs fois, recherche entre 150.000€ et 250.000€ sur WeShareBonds

Fondée début 2018, par Louis Chatriot et Guillaume Desloges, un ancien de Stripe et ancien analyste quant chez Mazars Actuariat, Alma connait une très forte croissance depuis sa création.

Sa solution permet aux e-commerçants, en France, et livrant des produits physiques, de proposer à leurs clients particuliers un paiement en plusieurs fois sans frais de leurs achats.

Évoluant sur un marché du e-commerce en forte croissance, Alma s’est intelligemment positionnée sur le segment des petits et moyens commerçants non adressé par les géants du financement. Alma a développé une solution technologique simple et aisément intégrable pour tous ces commerçants, leur permettant de proposer un paiement en plusieurs fois (3 à 4 fois) à leurs clients.

Afin de mieux comprendre la solution Alma, voici un exemple avec un particulier qui achète un produit à 60 euros :

Comme tout expert du crédit, Alma conditionne chaque accord de paiement sur une analyse statistique individuelle du particulier concerné, largement automatisée. Alma a mis en place en sus une assurance-crédit systématique (opérée par La Parisienne) sur l’ensemble des financements accordés pour se prémunir contre le risque d’impayés éventuels.

La force du business modèle d’Alma pour ses clients e-commerçants est ainsi liée à sa capacité à financer immédiatement les e-commerçants en validant les demandes de paiements en plusieurs fois des particuliers et en finançant les montants restants dus par ces particuliers pour les paiements à venir. Pour ce faire, Alma facture une commission de traitement de l’ordre de 4% du montant des créances. L’implémentation de la solution de paiement Alma permet en moyenne aux e-commerçants de générer une croissance des ventes de l’ordre de 20%, ce qui compense largement le coût des commissions de traitement, sachant que l’e-commerçant peut choisir d’assumer ces commissions, ou de les faire supporter par ses clients particuliers.

Au 31/03/2020, Alma avait ainsi financé plus de 35,7m€ de créances, répartis sur plus de 117.000 achats de particuliers sur les sites de près de 1000 e-commerçants clients d’Alma. L’encours de créances au 31/03/2020 était de l’ordre de 5,67m€, en croissance de presque 1500% par rapport au 31/03/2019. Ce portefeuille de créances est par nature très diversifié, avec de petits paniers moyens, sur des échéances très courtes (2 mois en moyenne), avec un taux de défaut faible et maitrisé historiquement, le tout assorti en sus d’une assurance-crédit. 

Alma ne couvre pas encore ses charges d’exploitation avec les revenus issus des commissions. La société clôture ses comptes au 30 juin, et a prévu de réaliser au 30/06/2020 un chiffre d’affaires de 2 millions d’€, à comparer aux 70k€ sur l’exercice précédent, et anticipe une perte de 1,5m€.

Pour financer son développement jusqu’à l’atteinte du point d’équilibre et de la rentabilité, attendu pour 2021, Alma a levé en décembre dernier 12,5m€ en fonds propres auprès de 3 fonds de venture de premier rang (ISAI, Idinvest et Picus Capital).

Alma sollicite Wesharebonds pour un financement de 150k€ minimum, pouvant être porté à 250k€ afin de financer la forte croissance de son portefeuille de créances.



Entreprise

L'activité

Alma est une solution de financement au service des commerçants. Elle s’adresse aux commerçants et e-commerçants réalisant moins de 150m€ de chiffre d’affaires afin de leur proposer une solution d’étalement des paiements à destination de leurs clients. 

Ainsi, grâce à Alma, les commerçants peuvent proposer à leurs clients des paiements en 3 ou 4 fois de leurs achats respectifs. 

Alma est une solution simple d’intégration, basée sur une technologie propriétaire et qui cherche à proposer une expérience agréable au client, grâce à une automatisation des process de référencement des commerçants et d’acceptation des clients particuliers. 

La solution Alma présente un triple intérêt pour les clients : 

  • Une augmentation du chiffre d’affaires estimée de 20% 
  • Un financement immédiat des ventes étalées  
  • Une intégration à moindre coût en quelques clics 

Cette partie est mise à jour par notre équipe crédit une fois l'entreprise financée, et ce durant toute la durée du prêt. Notre équipe y reporte notamment l'analyse annuelle des comptes de l'entreprise, et y inscrit toute activité ou évènement de crédit important.

Reporting