Partager

Entreprise

Leanlog Solutions

Dirigeant

Philippe Bougard

Président

Philippe Bougard, du transport de chariot aux robots

Une spécialisation trouvée par hasard

Derrière Leanlog Solutions et Philippe Bougard se cachent un fourmillement d’innovations qui viennent appliquer à la manutention de charges ce qui fonctionne dans les secteurs technologiques.

Tout commence en 2006. A la suite d’une première entreprise créée puis cédée, Philippe Bougard décide de créer LeanLog Solutions afin d’améliorer la logistique dans les entreprises. Très portée sur l’automobile dans un premier temps, l’entreprise connait des premières années difficiles à cause d’une conjoncture défavorable jusqu’à 2008, année où LeanLog Solutions se lance dans le transport de chariots. « Un prospect dans l’automobile m’a demandé une solution pour déplacer ses chariots. J’ai donc pris contact avec Mastermoover, un constructeur anglais, et je suis parti à l’aventure sur ce projet-là » raconte Philippe Bougard. La mayonnaise prend et l’entreprise se spécialise dans la manutention de chariots roulants en partenariat avec Mastermoover, qui fournit les machines. Très orienté industrie, LeanLog Solutions intervient sur l’approvisionnement de composants ou l’évacuation de produits finis. L’entreprise en vient rapidement à s’agrandir et utilise pour son développement les technologies numériques et le marketing digital. « Nous faisons peu de prospection dans le dur, contrairement à nos concurrents, explique l’entrepreneur. Nous sommes appelés directement grâce à nos sites internet et grâce à notre présence sur les réseaux sociaux ». Une démarche peu commune dans le secteur de la logistique BtoB, qui traduit une volonté de l’entreprise d’innover sur tous les sujets dont elle a la charge.

Des robots qui envoient des messages

L’entreprise vient, par exemple, de lancer une nouvelle machine, ou plutôt un robot pour gérer la manutention au sein des entrepôts : Optimoover. Ce robot, Philippe Bougard y pense depuis 2012, mais il n’a vraiment amorcé sa création qu’en 2014, au sein d’Optimus Robotics, une société créée pour l’occasion. Là où hier il fallait un homme derrière chaque machine, aujourd’hui la machine peut prendre en charge une grosse partie du trajet seule : « J’ai tenu à créer une machine qui soit automatique quand on lui demande, mais aussi à faire en sorte qu’un opérateur puisse la reprendre en main pour les opérations délicates au poste de travail », explique l’entrepreneur. Le robot peut ainsi tracter, porter, combiner les deux, accrocher ou décrocher un chariot en toute autonomie, mais aussi laisser un opérateur reprendre la main lors des opérations délicates comme le rangement. Une agilité qui plaît aux entreprises soucieuses de limiter les risques liés au transport « Si vous transportez un moteur d’A380 à 30 millions de dollars, il est préférable qu’il ne tape pas dans le mur, raconte l’entrepreneur, il est alors possible de définir une trajectoire à la machine qu’elle va ensuite suivre à la perfection, tout en laissant à l’opérateur le soin de gérer la vitesse de la manœuvre ». Une solution qui limite les risques d’erreurs faites par l’homme ou la machine. Unique sur le marché aujourd’hui, Optimoover profite également de la technologie développée par une deuxième filiale de LeangLog Solutions, SAV RESO. Celle-ci propose de connecter la machine et tous les intervenants concernés via une plateforme de communication. La machine peut ainsi envoyer des messages à propos de son utilisation, ses éventuels problèmes, et permet un suivi précis de son activité. Une innovation qui a valu à SAV RESO d’être labellisée Vitrine Entreprise du Futur par l’Alliance du Futur.

Le collaboratif pour futur

Si les nouvelles technologies font partie de l’ADN de LeanLog Solutions, celles-ci peuvent aussi s’appliquer au financement. Philippe Bougard s’intéresse, en effet, beaucoup aux nouveaux moyens de financements. Aussi lorsqu’il a rencontré WeshareBonds, par l’intermédiaire de son avocat, il a eu envie d’essayer le crowdlending pour LeanLog Solutions. « J’aurais très bien pu passer par des banques, mais nous sommes passé par cette solution qui n’était pas inintéressante », explique-t-il. « Ce qui me plaît c’est le côté collaboratif, c’est l’avenir et je suis vraiment à fonds là-dedans » s’exclame-t-il encore. Un format qui lui permet également d’être plus autonome dans sa gestion : « aujourd’hui, il faut être très agile, nous ne sommes jamais à l’abri d’un imprévu. S’il faut réunir un conseil d’administration, préparer un nouveau business plan, cela peut prendre plusieurs mois, et parfois nous n’avons que quelques jours pour réagir », explicite l’entrepreneur. Les 200 000 euros levés lui ont ainsi permis de financer son activité commerciale, notamment via deux recrutements et la participation à des salons. Pour la suite, l’export est dans les tuyaux pour 2019, mais ravi de cette première collaboration avec WeshareBonds et toujours à la recherche de solutions innovantes, l’entrepreneur réfléchit également à une façon d’intégrer le crowdlending dans son offre de financement pour les machines Optimoover.

En savoir plus

Leanlog Solutions

L’entreprise est spécialisée dans la manutention et, plus précisément dans la vente et dans la location de machines permettant de déplacer tout type de charges roulantes. Leanlog est revendeur exclusif en France de la marque MasterMover reconnue mondialement, et distribue également ses propres produits lesquels peuvent tracter ou pousser de quelques centaines de kilos à un peu plus de 150 tonnes.

Site internet

Créé en 2006 7 employés Ozoir-la-Ferrière

Leanlog Solutions a levé 200.000€ en 2017 sur WeShareBonds.Accéder au projet

Partagez cette histoire

Découvrez d'autres histoires d'entrepreneurs

Ils créent des emplois, bâtissent ou réhabilitent nos logements, et sont moteurs de notre économie. Découvrez leur histoire.

Christophe Baillon
Card image cap
Sogilis

Concepteur de logiciels sur mesure

Frédéric Oliveira
Card image cap
Opération Lorient - Inol

Marchands de bien

Thomas Lubrano
Card image cap
Zénitude Groupe

Hôtellerie