Partager

Entreprise

ARTIS

Dirigeant

Arnaud Josse

Gérant

Arnaud Josse et Fabrice Chailloux, entreprendre pour devenir un partenaire

Les deux entrepreneurs à l’origine d’Artis se sont rencontrés au sein de GRT Gaz. Arnaud Josse y était superviseur de travaux et son associé Fabrice Chailloux, soudeur. La scission des différentes activités énergétiques en France a été pour eux l’opportunité de se lancer. En 2005, en effet, l’Union Européenne impose à tous ses pays membres de dissocier leurs activités de production, de transport et de distribution d’énergie. Les entreprises énergétiques françaises doivent alors se scinder en différentes sociétés, afin que les clients finaux, particuliers ou entreprises, puissent avoir la liberté de choisir leur approvisionnement. GDF doit alors se séparer de plusieurs de ses activités. Parmi elles, son activité de transport donne lieu à la création de la société GRT Gaz. Au-delà de l’intérêt pour le particulier, cette scission créé un manque à gagner pour chacune des entreprises créées. Beaucoup de services assurés en interne dans la société initiale ne sont, en effet, plus assurés dans les filiales, ce qui oblige les entreprises à revoir leur politiques achats et à chercher des sous-traitants pour les travaux récurrents.

L’appel de l’entrepreneuriat

Dans ce contexte, Arnaud Josse et Fabrice Chailloux voient l’opportunité de venir proposer à leur propre entreprise, un service de qualité en sous-traitance. « Nous avions identifiés un manque de prestataires en soudure qui connaissaient les exigences de GRT Gaz, explique Arnaud Josse. Nous observions que GRT Gaz sous-traitait beaucoup de travaux, mais à chaque fois que l’entreprise mandatée arrivait sur le chantier, nous nous retrouvions avec des gens qui ne connaissaient pas le travail ou qui ne connaissaient pas les exigences du cahier des charges. Les chantiers étaient alors plus ou moins bien menés ». Qu’à cela ne tienne, les deux entrepreneurs projettent de créer le sous-traitant idéal pour leur entreprise. Ils font alors une demande d’essaimage à GRT Gaz, qui leur permet de lancer leur projet tout en gardant la possibilité de revenir dans l’entreprise durant les cinq prochaines années. Une possibilité que les entrepreneurs n’ont finalement jamais activé : « nous étions plutôt satisfaits de notre évolution et nous avions pris conscience de notre besoin d’entreprendre donc nous avons démissionné afin de continuer l’aventure ! » raconte l’entrepreneur.

Une croissance rapide

La première année, l’entreprise atteint 200 000 euros de chiffre d’affaires. Le premier client est bien sûr GRT Gaz, mais grâce au bouche à oreille dans la profession, d’autres sous-traitants du transporteur énergétique font appel à Artis, jusqu’à atteindre aujourd’hui une quarantaine de gros clients. Pourtant le développement n’a pas toujours été facile, il a fallu structurer l’entreprise pour lui permettre de répondre aux enjeux de sa croissance. « Nous travaillons beaucoup avec des marchés cadres qui sont des marchés pluriannuels. Il nous a fallu structurer l’entreprise pour répondre aux demandes des services achats et avons ainsi embauché deux conducteurs travaux, ainsi qu’une secrétaire pour gérer la partie contractuelle », se souvient Arnaud Josse. Le recrutement, synonyme de bonne santé de l’entreprise, a d’ailleurs poussé celle-ci à investir afin de trouver de nouveaux bureaux et un nouvel atelier.

Financer l’immatériel via le crowdlending

Un nouvel atelier qu’il faut maintenant remplir et rentabiliser en augmentant le carnet de commande. Pour atteindre cet objectif, Arnaud Josse et Fabrice Chailloux ont décidé de lever 400 000 euros sur WeShareBonds. Une somme investie dans l’activité courante de l’entreprise : du matériel informatique, du mobilier de bureau, ou encore des outils pour les salariés. « Beaucoup de choses qui sont indispensables dans le quotidien, mais qui ne sont pas finançables » indique Arnaud Josse. « Nous avons des financements de la part de nos banquiers, mais seulement lorsqu’il y un investissement tangible en face, comme un camion ou un bâtiment. Pour tout ce que l’on appelle l’immatériel, il est plus difficile de passer par des banques », continue-t-il. L’entrepreneur a donc répondu à une sollicitation par email et est ainsi entré en contact avec les équipes de WeShareBonds. « Nous avions des projets d’investissement et des projets de recrutement, raconte Arnaud Josse. Je leur ai montré nos prévisionnels et, tout de suite, ils m’ont proposé une solution pour m’accompagner dans ces investissements. Le contact est bien passé, ils nous ont rapidement dit que le projet était viable et qu’ils pouvaient nous proposer une somme d’argent rapidement, sans garantie. C’est cela qui nous a séduit, les frais sont assez importants, mais nous étions capables de les accepter vis-à-vis de l’absence de garantie derrière. Une levée de fonds réussie qui va permettre à ces deux entrepreneurs de mener leurs projets à bien et de réfléchir à l’avenir. Parmi les projets pour demain, une diversification de l’activité est envisagée, tout comme un lancement à l’export vers les pays de l’Est.

En savoir plus

ARTIS

Atlantique Réalisation Tuyauterie Industrielle Soudage (ARTIS) est une société spécialisée dans la conception, la préfabrication et l’installation de tuyauterie industrielle et de canalisations enterrées..

Site internet

Créé en 2007 30 employés Derval

ARTIS a levé 400.000€ en 2017 sur WeShareBonds.Accéder au projet

Partagez cette histoire

Découvrez d'autres histoires d'entrepreneurs

Ils créent des emplois, bâtissent ou réhabilitent nos logements, et sont moteurs de notre économie. Découvrez leur histoire.

Jean-Paul Rigal
Card image cap
Stepnet

Editeur de logiciel de SAAS

Maxime Cerramon
Card image cap
Searov

Location de robots sous-marins

Michel Sasportas
Card image cap
Danem

Premier éditeur de logiciels de mobilité