Vous pouvez, en cas de difficultés de la société financée, réaliser une moins-value, voire perdre la totalité de votre investissement si la société venait à faire faillite.

Risque d’illiquidité :

En cas de difficultés financières personnelles, vous ne pourrez pas convertir aisément vos actions en liquidités.

Risques opérationnels :

L’investissement dans cette entreprise comporte des risques opérationnels spécifiques détaillés dans l'avis de l'analyste.

Le rang détermine l'ordre de priorité des créanciers pour se faire rembourser leurs créances, ainsi le rang "Senior" est prioritaire par rapport aux autres rangs, et notamment au plus faible, "Junior".

Avant d'investir dans des obligations émises par une entreprise, vous devez connaître le rang de cette nouvelle dette vis-à-vis des autres dettes de l'entreprise. C'est important en cas de difficultés de l'entreprise.

Pour plus de détails, vous pouvez également vous rendre sur la page Rangs de Subordination Des Obligations, dédiée à ce sujet.

Les modalités d'application dépendent de votre situation.

Résident fiscal français :

Si vous êtes une personne physique, ou une personne morale soumise à l'IR, vos revenus issus de cet investissement (les coupons) seront imposés au titre de l'impôt sur le revenu. Un prélèvement forfaitaire de 30% (dit "flat tax") sera effectué sur ces revenus, comprenant une retenue de 17,2% au titre des prélèvements sociaux et un prélèvement forfaitaire libératoire de 12,8%.

Si vous êtes une personne morale soumise à l'IS, vos revenus de placement financier ne subissent pas de prélèvements à la source. En revanche, ces revenus entrent dans la base de calcul de l'impôt sur les bénéfices des sociétés, dont le taux normal est fixé à 33,1/3% et le taux réduit à 15%.

Résident fiscal étranger :

Si vous êtes un résident fiscal étranger, le droit interne français ne prévoit plus de retenue à la source sur les produits de placement à revenu fixe et s'impose au droit conventionnel. Il vous appartient de déclarer les revenus de placement financier aux autorités fiscales de votre pays de résidence.

Pour plus de détails sur la fiscalité applicable aux investissement en obligations, vous pouvez consulter notre page d'aide sur ce sujet. »

WeShareBonds facture à l'entreprise 6% TTC du montant levé.

En tant qu'investisseur, vous êtes en droit de considérer que le montant levé tient compte de ces frais.

Le taux d’intérêt affiché ne constitue pas un taux minimum garanti, mais un taux d'intérêt brut. C'est-à-dire que compte tenu des risques inhérents à l'investissement dans des sociétés (PME) non cotées, vous êtes en droit de considérer ce taux comme non garanti en cas de défaillance de l'entreprise. Par ailleurs, il s’agit d’un taux d’intérêt brut qui ne prend pas en compte la fiscalité applicable.

Note Creditsafe

Vous devez être inscrit pour accéder à cette information.

Cotation Banque de France

Vous devez être inscrit pour accéder à cette information.
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france SAS Ducher
Wesharebonds, financement participatif, financement participatif France, financer un projet, investissement participatif, investir dans une entreprise, crowdlending, pret investissement, credit participatif, emprunt participatif, plateforme participative, site participatif, crowdfunding, crowdfunding france SAS Ducher

Ducher - Opération Villiers le Bel

Projet immobilier
Villiers-Le-Bel
a
B
c
d
e
S'inscrire pour voir les détails du taux d'intérêt et de la maturité du projet
Risques : perte en capital, illiquidité, risques opérationnels
Rang de la dette : Senior
Fiscalité : revenus de placement financier
Frais émetteur : 6% TTC du montant levé
Frais investisseur : aucun

SAS Ducher emprunte 700.000 € sur WeShareBonds

L’opération Villiers-Le-Bel, portée par la SAS Groupe Ducher, consiste à bridger la cession d’un foncier situé à Villiers-Le-Bel dans le Val-d’Oise (département 95) à un groupe de promotion immobilière qui souhaite y réaliser un nouveau programme d’habitation.

La SAS Groupe Ducher est la structure de marchands de biens et de promotion immobilière de la famille Yaramis, famille dont l’activité principale était dans le textile, et qui en parallèle a réalisé plusieurs placements immobiliers, et mené à bien via la SAS Groupe Ducher plusieurs opérations de promotion immobilière. La famille est très ancrée dans le Val-d’Oise, et opère essentiellement là-bas.

La SAS Groupe Ducher a acquis en 1969 un terrain à Villiers-Le-Bel sur lequel a été édifié un ensemble immobilier de bureaux. En 2018, la SAS Groupe Ducher a obtenu un permis de construire en vue de la réalisation d’un programme de promotion immobilière visant à la construction de 41 logements.

Devant l’intérêt porté par certains promoteurs pour le foncier, la SAS Groupe Ducher a concédé en juillet 2021 une promesse de vente à un opérateur immobilier de premier plan, au prix de 1,9m€. L’acquéreur a souhaité toutefois procéder à une modification du permis de construire afin de porter le nombre de logements à 48, et en a fait une condition suspensive à son acquisition.

La demande de permis de construire modificatif a été déposée en octobre 2021, et est en cours d’instruction auprès de la mairie de Villiers-Le-Bel.


Cette partie est mise à jour par notre équipe crédit une fois l'entreprise financée, et ce durant toute la durée du prêt. Notre équipe y reporte notamment l'analyse annuelle des comptes de l'entreprise, et y inscrit toute activité ou évènement de crédit important.

Reporting